Comment utiliser l’eau de pluie pour la consommation les 3 points essentiels

Aujourd’hui, nous consommons tous pour la consommation, une eau potable issue du réseau de distribution.

Beaucoup de gens, qui font construire une maison, se penchent sur la possibilité de récupérer l’eau de pluie pour une utilisation ménagère.

Les 3 points essentiels sont

  • La récupération
  • Le stockage
  • La filtration

L’eau de pluie peut être récupérée par le biais des gouttières

Elle peut être stockée dans des cuves, la plupart du temps enterrées dans le jardin, ou dans des récupérateurs d’eau de pluie, placée en dessous des descentes des gouttières.

Très souvent, cette eau est utilisée au jardin, pour entretenir le gazon, les fleurs et même pour ceux qui en possède un, pour arroser le potager.

Aussi, sans avoir été filtrée, ou très grossièrement, cette eau peut être utilisée pour du nettoyage simple, comme une terrasse ou une voiture.

Il vous suffit d’avoir un récupérateur d’eau de pluie d’environ 1000L, pour être tranquille sur ces sujets.

Avec une toiture de plus de 50m² et un minimum de filtration, cette eau peut être utilisée pour remplir les chasses d’eau, voir pour alimenter vos machines à laver.

Le stockage de l’eau de pluie

Attention toutefois à pouvoir stocker le volume d’eau nécessaire à votre consommation. Pour une famille de 4 personnes, un minimum de 10000L est à prévoir.

Bien évidemment, les 10000 litres ne seront pas à stocker en permanence, et la pluviométrie de votre secteur ne vous permettra peut-être pas de stocker autant d’eau, mais dites vous que plus le temps passe et plus l’eau devient précieuse.

Il ne faut donc pas négliger sa capacité à stocker celle-ci pour une utilisation future.

Cela fait certes une économie conséquente, mais il peut être utile de pouvoir utiliser cette eau pour prendre des douches.

Nous vous conseillons donc, si tel est votre but, d’ajouter les filtres nécessaires.

Vous l’aurez compris, plus vous en faite une utilisation au contact du corps, plus l’eau devra être « propre »

Au-delà de ces points, qui sont déjà important, il serait très bon, économiquement et écologiquement de pouvoir utiliser cette eau pour cuisiner et même pour boire.

Le nombre et le type de filtre à eau de pluie est important

L’eau du réseau de distribution étant sous pression, cela vous permet de simplement ouvrir un robinet pour la voir couler.

Etant donné que l’eau de pluie récupérée ne sera pas sous pression, il vous faudra utiliser une pompe si vous décider d’injecter cette eau dans le réseau de votre domicile.

Enfin, pour ce qui nous intéresse, voici les différents filtres, et les moments auxquels ils interviennent dans le parcours de l’eau :

Avant même que l’eau n’arrive dans le récupérateur d’eau de pluie, qui peut être une citerne enterrée ou simplement un bac de stockage, il va vous falloir appliquer un filtre primaire, pour éviter de boucher votre citerne avec des impuretés.

Ce filtre primaire, qui peut aussi avoir le nom de filtre à feuille, peut être appliqué directement dans la gouttière, au niveau du trou de la descente. Vous pouvez également appliquer un filtre en sortie de gouttière, juste avant l’entrée dans la citerne.

Au-delà des feuilles, cela empêchera aussi aux petits animaux de se retrouver coincé dans la citerne, ce qui remettrait en cause la qualité de l’eau qui y sera stockée.

Pour une utilisation de votre eau de récupération dans les toilettes ou dans une machine à laver.

Un filtre à 20 microns sera suffisant pour l’utilisation dans les toilettes, alors que pour une machine à laver, nous vous conseillons de passer à 9 microns et moins. Ceci afin d’éviter d’endommager votre machine, et de garantir un lavage optimal.

Pour rendre l’eau potable, il faudra prévoir un système à micro filtration afin d’enlever toutes les impuretés

Tous ces points sont importants, mais seront inutiles sans un entretien régulier et le changement de certains filtres aux moments opportuns

  • Nettoyez vos gouttières une fois par an
  • Les filtres à feuille devront être vérifiés régulièrement afin de garantir un débit d’eau idéal lors des périodes de pluie, mais également pour éviter de perdre de l’eau qui déborderait des gouttières.
  • Si vous trouver que vos filtres s’encrassent plus vite qu’à leur habitude, n’hésitez pas à vérifier votre cuve, et si nécessaire à la nettoyer.
  • Certains filtres devront être changés 2 fois dans l’année, n’hésitez pas à vous faire un petit stock afin de pouvoir réagir rapidement.

SI vous voulez une installation complète, pour une utilisation de l’eau de pluie pour votre jardin, et votre consommation, prévoyez un budget minimum de 5000€, mais n’oubliez pas que cet investissement sera vite amorti, en fonction de votre consommation d’eau.

L’idée ici est d’avoir une consommation plus écologique de l’eau, et cela passera obligatoirement par une utilisation raisonnée.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faudra plus se laver, mais il faudra être plus attentif à la durée des douches, et aux robinets ouverts alors que cela n’est pas utile.

Une autre démarche possible, est de diminuer les produits ménager habituel, car utiliser l’eau de pluie, c’est bien, mais n’oubliez pas que l’évacuation se fait toujours dans le réseau des eaux usées, et que les stations d’épuration n’utilisent pas que des produits naturel.

Adopter l’utilisation de produits naturel diminuera le besoin de traiter l’eau et donc rendra la qualité de celle-ci meilleure pour notre environnement.

Bonne chance à tous et à bientôt.

retrouvez d’autres conseils pour être autonome pour votre alimentation !